Oops...
Slider not found.

MOT du PASTEUR

Les leçons d’une crise sanitaire

Il y a eu un avant et il y aura un après coronavirus, tant cette crise sanitaire aura marqué nos esprits. Aurons-nous la mémoire assez longue pour retenir les leçons chèrement payées au cours de cet épisode douloureux?

Le monde chrétien n'échappe pas aux répercussions de l'épidémie qui le bousculent et l'interrogent. Elles percent à jour ses modes de fonctionnement, ses valeurs, ses façons de vivre l'église, dévoilant au passage ses forces ainsi que ses faiblesses.

Nous constatons que les fidèles les plus robustes ne sont pas toujours ceux qu'on croit. Ce sont ceux qui ont traversé des crises successives et qui ont appris à se battre en s'accrochant, non à des habitudes religieuses ou à des expressions formelles de la foi, mais à Dieu, leur essentiel, qui se montrent les plus solides.

Après avoir été réactifs, en nous adaptant plus ou moins bien aux circonstances, saurons-nous prendre un peu de hauteur et devenir proactifs en nous recentrant sur ce qui est essentiel pour l'Eglise, sa raison d'être?

En marge des polémiques, des fake news, des discours anxiogènes, j’invite tout un chacun à une lecture plus attentive des événements que nous traversons.

On peut être admiratif devant les gens d'Issacar, cités en exemple dans 1 Chron. 12/33, pour leur capacité à " discerner les temps afin de savoir ce qu'ils devaient faire."Je relève la même préoccupation chez l’apôtre Paul dans sa lettre aux Romains 13/11-12 : "Cela est d'autant plus important que vous savez quel temps nous vivons...la nuit est bien avancée."

L’équipe pastorale de l’EPIS

.

Se pourrait-il que la pandémie du covid19 soit le prologue d’une crise mondiale à venir, autrement plus sévère? Une sorte de test, grandeur nature, pour alerter les chrétiens et leur permettre de prendre conscience de la gravité du moment? 

Au regard des textes eschatologiques(1) et à la lumière de l’actualité, les indicateurs sont suffisamment clairs pour que nous y prêtions attention et que nous nous laissions interpellés.

Les événements présents résonnent comme un appel à la vigilance, une urgence à se préparer pour des temps plus difficiles. Ce serait de notre part, comme le dit le théologien Amar Djaballah dans son commentaire sur la parabole des dix jeunes filles (2), une “imprévoyance irresponsable” que de vivre comme si rien ne s’était passé. “Que celui qui a des oreilles écoute ce que l’Esprit dit aux Eglises”(3)

Je plaide en faveur d’une Eglise mobilisée, passionnée, prête à “tenir ferme dans la tempête” (4) entourée de responsables courageux et disposés à l’équiper en ce sens.

(1)Discours et textes évoquant la fin des temps Matt.24,25, 2Tim.3/1-9 ,Apoc. etc.

(2)Amar Djaballah,Les paraboles aujourd’hui,1995,La Clairière

(3)Apoc.3/6

(4)”Tenir ferme dans la tempête” : allusion à un programme de formation initié par l’ONG Portes Ouvertes et destiné à équiper les chrétiens persécutés pour leur foi.

NOUS ÉCRIRE

EPIS  : Eglise de Pentecôte Internationale
de Strasbourg

7 rue des Frères Eberts – La Meinau,
67100 Strasbourg

Pour nous contacter par mail :

Nous Ecrire

 

ACCUEIL

du lundi au vendredi

9h - 12h et 14h - 17h

Téléphone :
03 88 40 26 41

Nous Téléphoner

NOUS REJOINDRE

du lundi au vendredi

9h - 12h et 14h - 17h

7 rue des Frères Eberts – La Meinau,
67100 Strasbourg

Voir ici :

NOUS REJOINDRE